Retrouvez Sophie Jeanneau sur Resalib : annuaire, référencement et prise de rendez-vous pour les Hypnothérapeutes

Sophie Jeanneau – Hypnothérapeute à Grenoble et Montbonnot

hypnose grenoble
Catégories
Hypnose adultes

L’Importance de l’Alliance Thérapeutique en Hypnose à Grenoble

Les principes fondamentaux de l’alliance thérapeutique en hypnose :

L’alliance thérapeutique, bien qu’un concept qui a évolué au fil du temps, trouve ses racines dans les travaux de plusieurs figures influentes du domaine de la psychologie et de la thérapie. Parmi les pionniers de l’alliance thérapeutique figurent Carl Rogers, Sigmund Freud et Irvin Yalom. Voici comment chacun d’entre eux a contribué à la compréhension et à l’élaboration de ce concept fondamental :

  1. Carl Rogers : Il est le fondateur de la thérapie centrée sur la personne, il a joué un rôle crucial dans l’élaboration des fondements de l’alliance thérapeutique. Selon Rogers, l’alliance thérapeutique repose sur trois composantes principales : l’empathie, la congruence et l’acceptation inconditionnelle. Il croyait fermement que la capacité du thérapeute à offrir un environnement chaleureux, non jugeant et empathique était essentielle pour favoriser la croissance et le changement chez le patient.
  2. Sigmund Freud : Bien que les concepts de Freud diffèrent quelque peu de ceux de Rogers, son travail a également influencé la compréhension de l’alliance thérapeutique. Freud mettait l’accent sur l’importance de la relation entre le thérapeute et le client, en particulier dans le cadre de la psychanalyse. Il croyait que la relation de transfert entre le client et le thérapeute pouvait fournir un terrain fertile pour explorer les dynamiques inconscientes et faciliter le processus de guérison.
  3. Irvin Yalom : Irvin Yalom, un psychiatre et écrivain renommé, a contribué à populariser l’idée de l’alliance thérapeutique dans la thérapie de groupe. Dans ses écrits, Yalom souligne l’importance de l’authenticité, de l’empathie et de l’acceptation dans la relation thérapeutique, qu’il s’agisse d’une thérapie individuelle ou de groupe. Il met également en lumière le rôle central de la relation interpersonnelle dans la guérison psychologique et le développement personnel.

En combinant les perspectives de ces figures influentes, nous pouvons voir que l’alliance thérapeutique repose sur des principes universels tels que l’empathie, la congruence, l’acceptation inconditionnelle et la relation interpersonnelle. Ces fondements théoriques ont jeté les bases d’une approche collaborative et centrée sur le consultant qui est au cœur de nombreuses modalités thérapeutiques contemporaines, y compris l’hypnose. Je mets cet accent dans tous les accompagnements que je vous propose, cette alliance repose également sur les valeurs qui nous constituent tous et dont je vous parle dans ma présentation :https://sophiejeanneau-hypnose.fr/presentation/

Qu’est-ce que l’alliance thérapeutique ?

L’alliance thérapeutique se réfère donc à la qualité de la relation entre le thérapeute et le client, caractérisée par la confiance, le respect mutuel et la collaboration. En hypnose, cette relation revêt une importance particulière, car elle repose sur la capacité du client à se sentir en sécurité et à s’abandonner au processus hypnotique.

Les Fondations de l’Alliance Thérapeutique en Hypnose à Grenoble :

  1. Confiance et Respect Mutuel : Le thérapeute doit établir un environnement sûr et bienveillant où la personne qui consulte se sente à l’aise d’exprimer ses préoccupations et de partager ses expériences. La confiance mutuelle est fondamentale pour que la personne qui consulte se laisse guider dans un état hypnotique.
  2. Collaboration : L’alliance thérapeutique en hypnose est une collaboration entre le thérapeute et la personne. Plutôt que de se sentir contrôlé, la personne doit être encouragée à jouer un rôle actif dans son propre processus de guérison. Le thérapeute travaille avec la personne pour identifier les objectifs, explorer les solutions et renforcer les ressources internes.
  3. Communication ouverte : Une communication claire et ouverte est essentielle pour maintenir une alliance thérapeutique solide. Le thérapeute doit être capable d’écouter attentivement les préoccupations du consultant, de répondre à ses questions et de clarifier les attentes concernant la séance d’hypnose.

L’Impact de l’Alliance Thérapeutique sur les Résultats de l’Hypnose

Voici quelques façons dont elle influence le processus de changement :

  1. Augmentation de l’Adhésion : Lorsque le consultant se sent en sécurité et soutenu par le thérapeute, il est plus enclin à adhérer aux suggestions hypnotiques et à s’engager pleinement dans le processus de changement.
  2. Réduction de la Résistance : L’alliance thérapeutique aide à réduire la résistance du client au changement. En établissant une relation de confiance, le thérapeute peut aider le consultant à surmonter les peurs et les obstacles qui pourraient entraver sa progression.
  3. Renforcement des Résultats à Long Terme : Les recherches ont montré que les consultants qui ont une bonne alliance thérapeutique ont tendance à obtenir de meilleurs résultats à long terme. Lorsque le personne se sent soutenu et compris, il est plus susceptible de maintenir les changements positifs après la fin de la thérapie.

En conclusion, l’alliance thérapeutique est un élément fondamental de tout travail en hypnose. Cette alliance a toujours été pour moi essentielle, que se soit dans mon métier d’assistante sociale ou de coach, sans ce lien peu de choses sont envisageables. J’avais pour habitude de dire aux usagers du service social que c’était un travail d’équipe et j’en suis toujours convaincue aujourd’hui, rien n’est possible sans vous et votre collaboration pleine et entière.

En cultivant une relation de confiance et de collaboration avec vous, nous maximisons les chances de succès pour favoriser des changements. En fin de compte, c’est cette relation empathique et respectueuse qui permet au pouvoir de l’hypnose de s’épanouir pleinement pour votre bien être.

Pour en savoir plus : https://www.scienceshumaines.com/l-alliance-therapeutique_fr_23887.html

Catégories
Hypnose adultes

La méthode du signaling en hypnose

L’art de communiquer sans paroles :

Dans notre société moderne, la communication joue un rôle essentiel dans nos interactions quotidiennes. Mais la communication ne se limite pas seulement aux mots et aux langues parlées. Il existe un aspect fascinant de la communication qui se déploie sans l’utilisation de mots, connu sous le nom de signaling. Le signaling, ou la communication non verbale, est un moyen puissant de transmettre des messages, des émotions et des intentions sans recourir à la parole. Dans cet article, nous allons explorer le concept du signaling, son importance et quelques exemples de signaling en hypnose.

Le Signaling: Un Langage Silencieux:

Le signaling fait référence à l’utilisation de signaux non verbaux pour transmettre des informations. Il peut prendre de nombreuses formes, notamment les expressions faciales, les gestes, la posture, la proximité physique, la tonalité de la voix et bien d’autres encore.

Comment ça marche lors d’une séance d’hypnose ?

Lors d’une séance d’hypnose et suivant votre problématique, il se peut que j’utilise le signaling en fin de séance.

Cela consiste à dialoguer directement avec votre inconscient pour libérer les émotions et trouver l’origine de vos maux ou blocages. Je demande à votre inconscient de répondre à mes questions en déglutissant pour dire oui, ou en restant immobile pour dire non ou je ne sais pas. En méthode Sajece nous utilisons la déglutition car c’est un geste complétement naturel et inconscient (dans d’autres pratiques il faut lever le bras par exemple). Lors de ce signaling vous allez être comme spectateur de ce que votre corps va faire ou plutôt « dire ». Laissez vous portez, tout simplement.

A la suite de ce signaling, il se peut que vous ne soyez pas en mesure de vous souvenir de ce que votre inconscient à trouver, ce n’est pas grave, l’essentiel n’est pas de trouver mais de libérer toutes les émotions qui y sont liées ainsi que de passer à autre chose, d’être en paix, voir de pardonner.

Connaissiez-vous cette pratique ? Qu’en pensez-vous ?